Stabat Mater de Karl Jenkins

Une grande fresque musicale pour alto, choeur et orchestre, qui mêle influences classiques, occidentales et orientales.

La Fédération des Chorales de Franche-Comté et le Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon présentent un concert exceptionnel gratuit, réunissant 220 artistes sur le plateau, avec une série de représentations publiques en région.

Œuvre pour Contralto solo, Chœur & Orchestre

Stabat Mater est une pièce de 2008 du compositeur gallois Karl Jenkins, basée sur la prière du XIIIe siècle : Stabat Mater Dolorosa.

Le compositeur fait se rencontrer deux différentes influences musicales : celle de l’Europe de l’Ouest avec par exemple la présence de chœur et orchestre, d’harmonies classiques, de textes latins et anglais, et celle du Moyen-Orient avec des parties solistes chantées sur des modes ethniques en araméen et en hébreu la présence d’instruments traditionnels comme la darbuka, et le riq (percussions). L’œuvre comprend 12 mouvements.

Le Jeune Orchestre Symphonique a intégré ce projet à son programme annuel ; ce sera pour lui l’occasion d’accompagner un grand chœur et de produire différentes pièces de son répertoire actuel comme les 2 suites de Peer Gynt de Edvard Grieg.

CONCERTS [dates]
entrée libre [dans la limite des places disponibles]

  • samedi 03.03  › Saint Pierre de Jussey – 70
    [église] – 20h
  • dimanche 04.03  › Besançon – 25
    [église Saint Louis de Montrapon – 7, rue Antonin Fanart – Besançon] – 17h
  • samedi 17.03  › Montbéliard – 25
    [église Saint Maimbœuf] – 20h
  • dimanche 18.03  › Pont de Roide – 25
    [église] – 17h

+ INFOS
Télécharger la NOTICE du concert