L’univers de Miyazaki

suite à l’énorme succès rencontré par l’Octuor de violoncelles avec sa nouvelle création musicale « La légende d’Ashitaka », une 2e édition aura lieu début décembre

LA LÉGENDE D’ASHITAKA
L’univers d’Hayao Miyazaki

Concert de l’Octuor de violoncelles
dirigé par Emmanuel Boulanger

Emmanuel Boulanger, enseignant de violoncelle au Conservatoire, embarque chaque année élèves et collègues enseignants dans un projet innovant. La création annuelle de l’Octuor de violoncelles, généralement donnée en automne au Grand Kursaal de Besançon, devient un événement incontournable pour un grand nombre de Bisontins.

Nous rencontrons Emmanuel Boulanger en septembre, pour parler de son projet.

« La particularité des projets de l’octuor est de présenter un répertoire à chaque fois différent et sous une forme adaptée.

J’ai fait une immersion totale dans le monde de Hayao Miyazaki. J’ai écouté les musiques des 23 films pour n’en retenir que 8. Puis j’ai sélectionné 9 thèmes pour extraire finalement 14 morceaux. Et j’ai passé l’été à transcrire et recomposer des pièces, dans l’objectif de raconter une histoire. Je voulais que le public puisse « se faire un film », sans projeter d’images, juste en écoutant la musique. La particularité de ce travail est que je ne pars pas des partitions des musiques de film, mais que je les réécris entièrement d’oreille depuis la bande originale.

Il s’est vite imposé comme incontournable d’avoir une chanteuse capable de chanter en japonais… et quitte à faire, pourquoi pas une Japonaise ? Kaori Hirose, ancienne étudiante au Conservatoire dans la classe de chant d’Aniella Zins et chanteuse professionnelle, a tout de suite accepté. Elle interprètera 4 chansons, dont « Le temps des cerises ».

[Aura-t-elle ce charmant accent asiatique de l’interprétation de cette chanson dans le film de Porco Rosso ?]

L’air de Nausicaä, adapté pour violoncelle et chœur d’enfants fait appel à la chorale d’enfants en classes à horaires aménagés du Conservatoire encadrée par deux enseignantes : Margit Schmidlet et Léa Gilet.

Face à l’engagement des jeunes recrues violoncellistes (âgées de 8 à 10 ans), j’ai proposé à un mini Octuor d’interpréter le thème de « Mon voisin Totoro ». Ce sera leur premier concert dans l’énorme salle du Grand Kursaal.. Puis ils seront accompagnés par les seniors pour « L’Eté de Kikujiro ».

Pour le final, une vingtaine de violoncellistes viendront renflouer les rangs pour donner du corps aux pièces symphoniques du Château ambulant ou du « Voyage de Chihiro ». »

Emmanuel, si vous deviez résumer l’univers de Miyazaki et pourquoi le titre de « Légende d’Ashitaka »? Il nous site alors un extrait de Princesse Mononoké :
Dame Eboshi : « Pourquoi es-tu venu jusqu’ici ? Dis-moi quelles sont tes intentions ? »
Ashitaka : « Porter sur le monde un regard sans haine. »

Quelques films de Miyazaki :
Le Château dans le ciel – 1986
Mon voisin Totoro – 1988
Kiki la petite sorcière – 1989
Porco Rosso – 1992
Princesse Mononoké – 1997
Le Voyage de Chihiro – 2001
Le Château ambulant – 2004

+ infos sur Hayao Miyazaki
+ infos sur le projet musical

samedi 02 décembre 2017 : CONCERT GRATUIT – dans la limite des places disponibles
venez découvrir l’engagement humain et artistique de ces virtuoses du violoncelle !

2e édition

CONCERT
« La Légende d’Ashitaka »
L’univers d’Hayao Miyazaki

direction : Emmanuel Boulanger

avec la participation de :
Kaori Hirose / chant
Matthias Ragot / trompette
Chœur d’enfants du Conservatoire

samedi 02 décembre 2017 à 17h
Grand Kursaal de Besançon – 2 place du Théâtre

entrée libre [dans la limite des places disponibles]

TEASER réalisé par Express Filmmaker :

logo express filmmaker