ECCO

« Cut to the feeling », I had a dream, or was it real?
(J’avais un rêve, ou était-ce réel?)

Fidèle à sa volonté de conjuguer les publics et les esthétiques au pluriel, le CRR du Grand Besançon et l’Octuor de Violoncelles de Besançon se sont associés autour d’une idée enthousiasmante d’Emmanuel Boulanger. Désireux d’élargir encore davantage le répertoire de l’Octuor de violoncelles après les expériences exaltantes autour des univers de Nat King Cole et de Miyasaki qui ont enchanté le public du Kursaal fin 2017 (plus de 1500 spectateurs en ont gardé un souvenir émerveillé) notre professeur de violoncelle « tout terrain » voulait cette fois-ci partir à la conquête de la musique Pop américaine.

Pour se faire, il a totalement ré écrit l’arrangement de la chanson « Cut to the Feeling » de Carly Rae Jepsen en lui donnant une teinte acoustique  « cellistique » réalisée « sur mesure » grâce au savant entrelacement de 10 voix de polyphonie « cousues main ».

Il s’est ensuite adjoint les compétences de Jade (alias Ecco), une jeune et brillante élève en piano et chant musiques actuelles, d’Hugo Dordor, également élève en batterie au CRR ainsi que de la jeune classe de hip hop du Conservatoire emmenée par son professeur Quentin Juy. Des danseurs plus expérimentés d’ArtKdanse sont venus prêter main-forte et nous les en remercions chaleureusement.

Le projet de co-produire un clip avec Pau Perramon, l’ami vidéaste rencontré autour de la légende d’Ashitaka est très rapidement devenu une évidence, à moins que ce ne soit en fait plutôt une « évi-danse »… profitez sans modération… car ce rêve est bien réel.

Découvrez le clip avec Ecco
sur la chaine Youtube du Conservatoire !

Ecco CRR
©Pau Perramon
+ INFOS sur Ecco :
Facebook

+ INFOS sur l’Octuor de Violoncelles de Besançon :
Site web    Facebook    Miyazaki [spectacle « La Légende d’Ashitaka »]